Le Carnaval de Venise

L’histoire du carnaval de venise

Carnaval de venise

Carnaval de venise

La fête de carnaval vient sans aucun doute d’un dérivé des derniers jours des mortifications liées à la fête religieuse de Carême où les personnes se divertissez en profitant pleinement des joies de la vie. La première mention de la fête du Carnaval est évoqué en 1094 dans un document du doge Falério et c’est en 1269 que les institutions étatiques ont proclamé le veille du Carême comme un jour de fête (le mardi gras où l’on mange tant de crêpes).

A cette date tout à chacun pouvait porter un masque de carnaval. D’abord réservé aux hommes riches, il finira par toucher l’ensemble de la population ainsi que les femmes. Le port du masque permet outre l’anonymat pendant ces jours de fête où tout était permis mais également une sorte d’égalité sociale entre les riches et les pauvres de Venise.

Pour les vénitiens, le carnaval de Venise était une période où les excès et les débordements étaient permis à condition de porter ces fameux masques et loups de carnaval. Les riches se lâchaient et les pauvres de Venise se déguisaient, se faisant noble le temps de quelques soirées bien arrosées.